Nos expertises Nos appels à candidatures
Charlotte Carbonnel 3 min 22/11/2021
Evènement

Ça y est, elles sont là ! De leur lumière rouge vif elles éclairent les participants qui se glissent les uns après les autres dans la file d’attente grandissante 28 boulevard des Capucines. Nous sommes lundi 15 novembre 2021, ce soir a lieu la 5ème édition de La Nuit du Bien Commun … et c’est à l’Olympia !

À l’entrée du bâtiment mythique, les participants valident leur billet avant de s’élancer dans la grande galerie. Sur les murs, c’est une quinzaine de logos qui défilent sur les écrans. On aperçoit Nantes, Genève, Lyon, Bordeaux, Rouen, Bruxelles, Lille et bien d’autres villes dans lesquelles La Nuit du Bien Commun essaime depuis septembre 2021.

Nous passons par la rotonde, poussons les grandes portes noires, nous y sommes ! Dans cette salle qui a entendu les plus grands de la chanson, Edith Piaf, Jacques Brel, Dalida, Johnny Hallyday … aujourd’hui, c’est au tour des lauréats de La Nuit du Bien Commun de faire vibrer le public.

Les fauteuils se remplissent. Sur scène, on distingue les lettre de La Nuit du Bien Commun quand soudain, plus un bruit, la salle est plongée dans le noir, 3 … 2 … 1 … les premières notes d’une musique entraînante se font entendre, la lumière des projecteurs valse sur le public et la voix off de Benoît Allemane s’élance : “Mesdames et messieurs bonsoir et bienvenue à La Nuit du Bien Commun. Ce soir nous allons vivre un événement placé sous le signe de la générosité et du don”. La soirée est officiellement lancée !

Pour cette 5ème édition, le public, plus nombreux que jamais, est porté par l’enthousiasme et l’énergie débordante de Cécile de Ménibus et de Maître Rouillac. Les pitcheurs défendent leurs projets sur scène les uns après les autres quand vient le tour de Canto, porté par Rémi Creissels. Du fond de la salle, il remonte l’allée et se dirige vers la scène en entonnant Au 31 du mois d’août, rapidement rejoint par le public pour le refrain.
Plus tard dans la soirée, c’est dans la même ambiance festive que Stanislas Billot de Lochner prend le micro pour annoncer deux surprises marquant les 5 ans : la Smartbox pour le Bien Commun et la Maison du Bien Commun.

22h30 : c’est sous un tonnerre d’applaudissements de 1 200 participants et avec une magnifique levée de dons de 1 020 781 € que la soirée se clôture.

Entre traditions et innovations, cette 5ème édition nous a montré que nous pouvions une fois de plus compter sur la fidélité et la générosité de la Génération du Bien Commun. Aujourd’hui nous sommes prêts à aller plus loin pour servir le Bien Commun partout en France, en Europe et qui sait ou demain nous mènera !

Rendez-vous en 2022 !

La Nuit du Bien Commun 2021 fête ses 5 ans à l'Olympia

Ça y est, elles sont là ! De leur lumière rouge vif elles éclairent les participants qui se glissent les uns après les autres dans la file d’attente grandissante 28 boulevard des Capucines. Nous sommes lundi 15 novembre 2021, ce soir a lieu la 5ème édition de La Nuit du Bien Commun … et c’est à l’Olympia !

Evènement
Charlotte Carbonnel 3 min 22/11/2021

Ça y est, elles sont là ! De leur lumière rouge vif elles éclairent les participants qui se glissent les uns après les autres dans la file d’attente grandissante 28 boulevard des Capucines. Nous sommes lundi 15 novembre 2021, ce soir a lieu la 5ème édition de La Nuit du Bien Commun … et c’est à l’Olympia !

À l’entrée du bâtiment mythique, les participants valident leur billet avant de s’élancer dans la grande galerie. Sur les murs, c’est une quinzaine de logos qui défilent sur les écrans. On aperçoit Nantes, Genève, Lyon, Bordeaux, Rouen, Bruxelles, Lille et bien d’autres villes dans lesquelles La Nuit du Bien Commun essaime depuis septembre 2021.

Nous passons par la rotonde, poussons les grandes portes noires, nous y sommes ! Dans cette salle qui a entendu les plus grands de la chanson, Edith Piaf, Jacques Brel, Dalida, Johnny Hallyday … aujourd’hui, c’est au tour des lauréats de La Nuit du Bien Commun de faire vibrer le public.

Les fauteuils se remplissent. Sur scène, on distingue les lettre de La Nuit du Bien Commun quand soudain, plus un bruit, la salle est plongée dans le noir, 3 … 2 … 1 … les premières notes d’une musique entraînante se font entendre, la lumière des projecteurs valse sur le public et la voix off de Benoît Allemane s’élance : “Mesdames et messieurs bonsoir et bienvenue à La Nuit du Bien Commun. Ce soir nous allons vivre un événement placé sous le signe de la générosité et du don”. La soirée est officiellement lancée !

Pour cette 5ème édition, le public, plus nombreux que jamais, est porté par l’enthousiasme et l’énergie débordante de Cécile de Ménibus et de Maître Rouillac. Les pitcheurs défendent leurs projets sur scène les uns après les autres quand vient le tour de Canto, porté par Rémi Creissels. Du fond de la salle, il remonte l’allée et se dirige vers la scène en entonnant Au 31 du mois d’août, rapidement rejoint par le public pour le refrain.
Plus tard dans la soirée, c’est dans la même ambiance festive que Stanislas Billot de Lochner prend le micro pour annoncer deux surprises marquant les 5 ans : la Smartbox pour le Bien Commun et la Maison du Bien Commun.

22h30 : c’est sous un tonnerre d’applaudissements de 1 200 participants et avec une magnifique levée de dons de 1 020 781 € que la soirée se clôture.

Entre traditions et innovations, cette 5ème édition nous a montré que nous pouvions une fois de plus compter sur la fidélité et la générosité de la Génération du Bien Commun. Aujourd’hui nous sommes prêts à aller plus loin pour servir le Bien Commun partout en France, en Europe et qui sait ou demain nous mènera !

Rendez-vous en 2022 !

La Nuit pour la Mission, une soirée de levée de dons au service de l'Evangélisation !
Premier Gala digital pour l'Ordre Equestre du Saint Sépulcre
L'équipe événement recrute !
Ici nous partageons nos trucs et astuces !